. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

...Gustave Doré

"Le mot Génie n'est pas trop haut
pour ce front qui a créé tout
un monde avec son crayon
à la fois savant et enflammé."

Arsène Houssaye

Gustave Doré est né à Strasbourg le 6 janvier 1832. Il fait des débuts précoces, à quinze ans, avec ses premières lithographies sur les Travaux d'Hercule, album de 46 planches publié chez Aubert en 1847.  Il se fait rapidement un nom avec ses caricatures et dessins de presse parus dès 1847 dans le Journal pour rire de Charles Philippon.

Il a abondamment illustré les grandes œuvres littéraires, de Rabelais à l'Arioste (le Roland Furieux est sa dernière œuvre illustrée en 1879), en passant par les Contes de Perrault, les Fables de la Fontaine ou le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier.

L'artiste s'est intéressé à la lithographie et à l'eau-forte, techniques qui permettent une réelle spontanéité du dessin et qui ont révolutionné la diffusion de l'image au 19e siècle. On peut citer son Histoire de la Sainte Russie, publication réalisée en tant qu'auteur et illustrateur au moment de la campagne de Crimée : cet album innovant sur le plan des rapports entre texte et image, est parfois considéré comme précuseur de la bande dessinée.

Très bien ancré dans les milieux artistiques de son temps, Gustave Doré recevait rue Saint-Dominique le tout Paris : des auteurs - Alexandre Dumas fils, Théophile Gautier, Taine -, des musiciens - Listz, Rossini, Charles Gounod - mais aussi des personnalités comme Nadar ou Paul Lacroix avec qui il était très lié.

Reconnu de son vivant pour son œuvre immense tant par sa quantité que par sa diversité et sa qualité, cet artiste protéiforme a exploité toutes les techniques qui s'offraient à lui au 19e siècle et laisse des peintures, des lithographies, des gravures sur bois, des eaux-fortes et des caricatures mais aussi des partitions ou des sculptures.

L'exposition présentée au Musée d'Orsay permet une approche complète de son œuvre, relayée magnifiquement par l'exposition virtuelle présentée sur le site de la Bibliothèque nationale de France.

La vie très horrificque du grand Gargantua, 1854<br>============================

La vie très horrificque du grand Gargantua, 1854
============================

Gustave Doré, par Nadar, 1883<br>============================

Gustave Doré, par Nadar, 1883
============================

Les Contes de Perrault, 1862<br>============================

Les Contes de Perrault, 1862
============================

Gustave Doré par Cattelain, caricature, 1868<br>============================

Gustave Doré par Cattelain, caricature, 1868
============================