. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

... les îles

L’île se définit comme une masse de terre entourée d’eau de manière permanente ou temporaire. Mais en réalité, une île est bien davantage. Les îles sont sources de rêves, d’envies de  voyages, de découvertes. Elles conservent dans l’imaginaire collectif un rare pouvoir d’attraction.

Les îles sont mentionnées sur les premières cartes et dans les premiers manuels de géographie, comme la Cosmographie de Ptolémée. A la fin du XIIIe siècle, elles figurent sur les portulans. Ces cartes marines sont utilisées par les navigateurs pour explorer la Méditerranée puis progressivement l'ensemble des mers du globe : îles méditerranéennes au XIVe siècle, Atlantique au XVe, Caraïbes au XVIe, Maldives ou îles indonésiennes au XVIIe.

L’île a inspiré de nombreux auteurs de littérature. L'un des premiers est Homère avec l’Odyssée, qui décrit l'île d'Ithaque ou encore l’île de Calypso sur laquelle Ulysse est retenu prisonnier. Au XVIIIe siècle, les îles désertes sont les archipels sur lesquels échouent les naufragés comme Robinson Crusoé. Un nouveau genre littéraire, les « robinsonades », émerge dans le sillage du livre de Daniel Defoe. Abritant parfois des trésors fabuleux convoités par les pirates , comme dans l’Île au trésor de Robert Louis Stevenson, les îles sont souvent entourées de mystère. Jules Verne les décrit peuplées de « sauvages » et d’animaux féroces dans plusieurs de ses romans.

Le mythe de l'île paradisiaque est repris à la fin XIXe siècle par les premiers touristes fortunés, qui font des îles des destinations de rêve.

L'île au trésor, R.L. Stevenson, 1885<br>============================

L'île au trésor, R.L. Stevenson, 1885
============================

Iles des Bissagols, 1701<br>============================

Iles des Bissagols, 1701
============================

Isolario, Bartolomeo da li Sonetti, 1485<br>============================

Isolario, Bartolomeo da li Sonetti, 1485
============================